Vous souhaitez prendre un RDV
avec le Docteur Barbillon

01 84 19 18 64

Besoin d'un renseignement ?
Avoir l'avis du Dr Barbillon ?


Lieux de traitement :

Au cabinet de Conflans Ste Honorine

Lieux de traitement » Découvrir le cabinet

En centres spécialisés à Paris

Centre Laser Sorbonne
218, rue Saint-Jacques, Paris 5ème
 » Découvrir le centre

Centre PluriMed
30 boulevard Malesherbes, Paris 8ème
 » Découvrir le centre

Relissage fractionnel

Relissage fractionnel

Une nouvelle technologie laser apparue dans les années 2000 pour améliorer la qualité de votre peau et effacer les ridules et cicatrices.
Le Laser CO2 fractionné remplace maintenant efficacement les techniques de derme-abrasions qu’elles soient chirurgicales ou par un laser CO2 continu.
Cette technique, contrairement aux autres, ne demande pas d’anesthésie locale ou générale et les suites opératoires sont elles aussi beaucoup moins lourdes à gérer.

Comment fonctionne le laser ?

Le Laser CO2 fractionné réalise sur la peau des séries de fines piqûres ou cônes de coagulation qui ont deux conséquences ; l’une est précoce avec un surfaçage de la peau visible quelques jours après la séance ; l’autre tardive visible plusieurs mois après par la stimulation de la fabrication des fibres de collagène et d’élastine ; on parle de néo-collagénèse.
Vos ridules et rides seront moins visibles et vous obtiendrez alors une meilleure tonicité de votre peau ; on parle d’effet tenseur et resurfaçant.

Comment se déroule une séance ?

Un premier rendez-vous est nécessaire afin de connaître votre demande et choisir quelle est la technique la mieux adaptée à vos souhaits et vos impératifs sociaux.
Lors de cet entretien, le fonctionnement du laser vous est expliqué, le médecin vous précise les suites opératoires et il vous établit un devis. Passé le délai de rétractation, la séance peut être faite.

Après l’éventuel démaquillage, vous êtes confortablement installé, les yeux protégés par des coques métalliques. Lors du traitement laser, vous sentirez une sensation de chaleur laquelle est combattue par un jet d’air réfrigéré ce qui rend la séance très supportable sans avoir recours à des anesthésiants locaux injectables ou topiques.
La séance dure une vingtaine de minutes pour un visage complet.
En fin de traitement le médecin applique une crème cicatrisante et apaisante qui est à renouveler plusieurs fois par jour et pendant une dizaine de jours. La sensation de chaleur va disparaître en quelques heures.
A la sortie de la séance votre peau est mate, sèche et comme burinée par une exposition au soleil. Votre visage peut être légèrement gonflé. Rapidement une rougeur apparait sur toute la zone traitée comme lors d’un "coup de soleil". Après quelques jours votre peau desquame et vous pourrez voir une alternance de zones rouges et zones mates et brunes.
Votre peau retrouve son état normal en une huitaine de jours ; une éviction sociale de 4/5 jours est le plus souvent nécessaire et l’usage de crème couvrante au 4ème ou 5ème jour rend alors en général possible la reprise de son activité professionnelle.
Le nombre de séances nécessaires pour avoir un effet optimal est de 2 à 4 séances espacées de 4 à 8 semaines.

Quels sont les avantages de cette technique ?

Contrairement aux derme-abrasions par chirurgie ou par Laser CO2 continu qui demandent environ un mois de cicatrisation, l’épiderme est partiellement respecté (environ 75%) ce qui permet une cicatrisation beaucoup plus rapide de l’ordre de la semaine.

Par ailleurs, le traitement des peaux foncées de phototypes III ou IV n’est plus contre-indiqué. Certaines précautions ainsi qu’un traitement préparatoire restent cependant nécessaires mais l’hyperpigmentation réactionnelle n’est plus à craindre contrairement aux techniques de derme-abrasion anciennes.

Quelles sont les contre-indications et précautions à prendre ?

En fonction de la couleur et du type de votre peau, une éviction solaire 1 à 2 mois avant et après votre traitement laser est impératif.

Les autres contre-indications sont les infections dermatologiques localisées à la zone traitée et les maladies du collagène. Selon le principe de précaution, une femme enceinte n’est pas traitée.

Les médicaments photo-sensibilisants et les Isotrétinoïdes sont eux aussi des contre-indications à un traitement par Laser CO2 fractionné.

Enfin si vous êtes sujet à des poussées d’herpès, un traitement anti-herpétique est à commencer quelques avant la séance laser.