Vous souhaitez prendre un RDV
avec le Docteur Barbillon

01 84 19 18 64

Besoin d'un renseignement ?
Avoir l'avis du Dr Barbillon ?


Lieux de traitement :

Au cabinet de Conflans Ste Honorine

Lieux de traitement » Découvrir le cabinet

En centres spécialisés à Paris

Centre Laser Sorbonne
218, rue Saint-Jacques, Paris 5ème
 » Découvrir le centre

Centre PluriMed
30 boulevard Malesherbes, Paris 8ème
 » Découvrir le centre

Détatouage au laser

Détatouage au laser

La seule technique avec laquelle on peut espérer une disparition totale du tatouage sans cicatrice et avec le retour de votre peau à la normale.

QUEL EST LE PRINCIPE DU DETATOUAGE PAR RAYON LASER ?

Comme dans les autres applications des traitements médicaux par laser cela fait appel à la théorie de la cellule cible, ici le pigment de l’encre injectée qui va être détruit électivement par le laser en absorbant son énergie lumineuse grâce leur similitude de longueurs d’onde. A la différence de beaucoup d’autres applications médicales où la cellule cible a seulement besoin, pour être détruite, d’être chauffée, ici le pigment devra être explosé ce qui nécessite une très grande énergie en un temps très court. C’est pourquoi on utilise un laser ND Yag Q Switché.

A la différence des méthodes chirurgicales, ce traitement n’induit pas de cicatrice cutanée.

QUELS SONT LES TATOUAGES ACCESSIBLES A UN TRAITEMENT LASER ? ET EN COMBIEN DE SEANCES ?

La plupart des tatouages peuvent être enlevés par laser. Cependant certaines encres partent mieux que d’autres.
Les encres noires partent complètement sous réserve qu’elles n’aient pas été mélangées avec d’autres pigments.
Bien que l’on puisse adapter la longueur d’onde du faisceau laser afin de s’adapter aux différentes couleurs des tatouages, certaines encres comme les verts clairs, orange, bleu turquoise partent difficilement. Les encres rouges sont assez facilement accessibles au traitement laser. Les encres blanches résistent totalement au rayon rayon laser puisqu’elle n’ont pas de couleur pour absorber l’énergie du laser.

Les encres d’un maquillage permanent sont très difficiles à traiter car elles peuvent contenir certains pigments lesquels peuvent avoir sous l’effet du laser des réactions chimiques incontrôlées et virer vers des couleurs très dommageables. C’est pour cette raison que l’on récuse le plus souvent cette indication.

Certains tatouages comme le noir de fumée partent très facilement en 1 ou 2 séances. Pour d’autres il faudra une dizaine de séances, parfois plus, espacées de 6 semaines ou plus. Afin de ne pas risquer de brûler la peau ce qui conduirait à des cicatrices, il est important d’utiliser au départ des énergies faibles et de monter progressivement la puissance du rayon laser. L’encre va alors être très progressivement éclaircie séance après séance. Le nombre de séances nécessaires à la disparition d’un tatouage ne dépend pas de sa taille mais dépend de la quantité d’encre injectée, de sa profondeur, de son ancienneté et de sa qualité ; plus les encres sont de bonne qualité et donc stables dans le temps, plus elles sont difficiles à enlever et demandent de séances.

Le détatouage peut être effectué sur les peaux claires comme foncées. En revanche le tatouage doit avoir plus de 2 mois, sans avoir eu d’exposition au soleil datant de moins de 2 mois. Grossesse et allaitement sont des contre indications de principe.

Les séances sont généralement espacées de 2 mois afin que la peau puisse bien cicatriser entre 2 séances mais surtout afin que l’organisme ait eu le temps d’évacuer le pigment qui a été explosé.

COMMENT SE DEROULE LE DETATOUAGE PAR LASER ?

Un premier entretien d’information gratuit est nécessaire afin de vous expliquer le traitement, de voir si votre tatouage est accessible à ce traitement et de vous établir un devis qui estimera le nombre de séances nécessaires ainsi que le coût de chaque séances.
Le délai de rétractation passé, la première séance va se faire.
Le médecin balaie toue la zone tatouée avec le faisceau laser. Après la séance le médecin fait un pansement avec une crème cicatrisante.
Le pansement est renouvelé quotidiennement jusque cicatrisation de la peau, c’est à dire une semaine environ. Il est demandé de ne pas avoir de vêtement serré qui viendrait frotter sur le tatouage.
Chaque séance est espacée de 2 mois et l’encre s’éclaircit progressivement.
Afin d’éviter l’apparition de traces brunes indélébiles à la place du tatouage, il est très impératif que celui-ci soit protégé du soleil pendant toute la durée du traitement.
Sur certaines zones sensibles, il est possible d’utiliser une crème anesthésiante de contact qu’il faut appliquer une heure avant la séance.