Vous souhaitez prendre un RDV
avec le Docteur Barbillon

01 84 19 18 64

Besoin d'un renseignement ?
Avoir l'avis du Dr Barbillon ?


Lieux de traitement :

Au cabinet de Conflans Ste Honorine

Lieux de traitement » Découvrir le cabinet

En centres spécialisés à Paris

Centre Laser Sorbonne
218, rue Saint-Jacques, Paris 5ème
 » Découvrir le centre

Centre PluriMed
30 boulevard Malesherbes, Paris 8ème
 » Découvrir le centre

Blanchiment dentaire

Blanchiment dentaire

Le blanchiment des dents par la lampe LED permet d’obtenir en une séance un éclaircissement de 2 à 6 teintes. Le traitement se fait en 45 minutes au cabinet médical. Pour entretenir le résultat obtenu, il est important de maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire après la séance.


Comment fonctionne la technique de blanchiment des dents ?
Quelles sont les indications du blanchiment des dents ?
Quelles sont les différentes techniques de blanchiment des dents ?
Quelles sont les étapes du traitement ?
Quels résultats peut-on attendre du blanchiment des dents ?
Y-a-t-il des contre-indications au blanchiment des dents ?
Y a-t-il des risques à blanchir les dents par lampe LED ?

Quel est le principe physique du blanchiment des dents ?

Le principe actif utilisé, le Péroxyde d’Hydrogène ou le Péroxyde de Carbamide, va briser les chaînes protéinés responsables du jaunissement de l’émail dentaire.

Quelles sont les indications du blanchiment des dents ?

La couleur de l’émail peut être seulement affectée superficiellement ; c’est le cas du jaunissement par le tabac, le thé, le café, les vins tanniques, les épices comme le safran et le curry, ainsi que l’effet du temps (en dehors de la mise à nu de la dentine par usure et perte de l’émail). Ce sont de bonnes indications et on obtient alors de bons résultats - (2 à 6 teintes).

Parfois l’émail est coloré dans toute son épaisseur ; c’est la conséquence d’un traumatisme dentaire, de la prise de Tétracyclines lors de l’enfance ou d’un facteur génétique. Ce sont également de bonnes indications mais les résultats sont moins spectaculaires.

A noter que ces techniques de blanchiment n’ont pas d’action sur les obturations de type composite et les prothèses dentaires céramiques.

Quelles sont les différentes techniques de blanchiment des dents ?

Il existe 3 techniques différentes :

  • L’application de produit en vente libre sur les dents : Ces produits sont moins concentrés. Leur utilisation ne nécessite pas de contrôle médical mais leur efficacité reste relativement limitée.
  • L’utilisation de gouttières à domicile : Le praticien fabrique sur mesure des gouttières adaptées à vos arcades dentaires. Ces gouttières sont portées avec le principe actif la nuit plusieurs heures tous les jours et pendant plusieurs semaines.
  • L’utilisation d’une lampe au cabinet : La séance se déroule au cabinet et le principe actif est potentialisé par une lampe. Une séance de 30 à 45 minutes est nécessaire ; elle est éventuellement à renouveler un mois plus tard. Les résultats sont plus rapides. C’est cette technique que le Dr Barbillon a choisi d’utiliser pour son meilleur rapport bénéfices-risques-temps. Les étapes du traitements sont détaillées ci-dessous.

Quelles sont les étapes du traitement ?

Blanchiment - JPEG - 175 ko
Blanchiment

Une consultation préparatoire chez le praticien est nécessaire :

  • Lors de ce premier rendez-vous gratuit, vous rencontrerez le praticien qui fera un bilan détaillé de votre état dentaire, gingival et général afin de vérifier l’absence de contre-indications et de vous informer du protocole de soins.
  • Le praticien vous établit un devis-consentement.

Quels résultats peut-on attendre de cette technique ?

Cette technique de potentialisation du produit blanchissant par la lampe LED permet d’obtenir en une seule séance de bons résultats : éclaircissement entre 2 à 4 teintes, parfois jusqu’à 6 teintes.

Avant le blanchiment - JPEG - 104.6 ko
Avant le blanchiment
Après le blanchiment - JPEG - 114.2 ko
Après le blanchiment

Y-a-t-il des contre-indications au blanchiment des dents ?

  • Elles peuvent être locales : les caries, fêlures de l’émail, les parodontopathies graves. L’hypersensibilité dentaire devra être traitée au préalable par le praticien. Enfin le blanchiment n’est pas effectué sur une dent non mature (avant 18 ans).
  • Elles peuvent être d’ordre général : allergie au produit utilisé (péroxyde d’Hydrogène et péroxyde de Carbamide). Les médicaments dits photosensibilisants. Par principe de précaution, la femme enceinte et l’allaitement.
  • Enfin la grande consommation de tabac, café, thé… ainsi qu’une mauvaise hygiène bucco-dentaire ne sont pas des contre-indications vraies mais sont de facteurs certains de récidive ; le patient doit en être informé.

Y a-t-il des risques à blanchir les dents avec cette méthode ?

  • Sur la gencive : le praticien veille à ce que le principe actif ne soit pas en contact avec la gencive.
  • Sur les dents : après un recul de 80 ans d’utilisation, il est établi de façon consensuelle que le Péroxyde d’Hydrogène est efficace sans provoquer de défaut de consistance de l’émail ni générer de nécrose pulpaire s’il est correctement utilisé et en dehors des contre- indications à respecter. On aboutit aux mêmes conclusions avec le Péroxyde de Carbamide mais avec un recul d’utilisation moindre.